Visiblement de très bonne humeur, François Legault a présenté sa candidate à Rivière-du-Loup jeudi après-midi. Celle-ci prend le relais du député sortant de la Coalition avenir Québec, Denis Tardif, qui ne se représentera pas aux prochaines élections en raison de problèmes de santé.

Le chef de la Coalition avenir Québec a souligné, radieux, les qualités de leader, de rassembleuse et de femme d’action d’Amélie Dionne, qui est aussi une entrepreneure, une catégorie de personnes pour laquelle le cofondateur d’Air Transat est plein de respect et d’admiration.

Tourisme, économie et autonomie alimentaire, les trois grandes priorités de la candidate, sont de la musique aux oreilles du chef de la Coalition avenir Québec.

On ne peut pas imaginer une meilleure personne pour représenter Rivière-du-Loup à l’Assemblée nationale. Je la veux dans mon équipe, je vous implore de me l’envoyer à Québec le 3 octobre!, a lancé François Legault en conférence de presse, sous les rires des militants caquistes.

De son côté, Amélie Dionne a souligné sa symbiose idéologique avec le parti et notamment l’importance des régions. Les idées que j’ai pour ma région correspondent aux valeurs de la Coalition avenir Québec, a-t-elle expliqué en entrevue.

La femme d’affaires compte ainsi porter à l’Assemblée nationale l’importance du développement économique régional. Si on veut augmenter la qualité des services pour nos familles, on doit d’abord se donner les moyens de nos ambitions et faire prospérer notre économie locale.

Amélie Dionne a passé les quatre dernières années au cœur de la machine caquiste, d’abord auprès du député Denis Tardif, puis au sein des équipes des ministres de l’Économie et du Tourisme.

C’est un parti qui parle au monde, qui agit pour l’ensemble de la population, a-t-elle avancé, en notant le pragmatisme du parti.

D’une famille de tradition péquiste, elle met ainsi de côté l’idée d’un Québec souverain pour celle d’un Québec fort et prospère, porté par la Coalition avenir Québec.

Amélie Dionne salue une personne dans une salle, avec le premier ministre derrière elle.

La candidate de la CAQ dans Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne.

Photo : Radio-Canada / Michel-Félix Tremblay

Amélie Dionne espère aussi briser un plafond de verre et devenir la première femme élue pour représenter la circonscription de Rivière-du-Loup–Témiscouata.

Quelques jours après que son chef a été accusé, par la cheffe de l’opposition officielle, Dominique Anglade, d’avoir une attitude sexiste et paternaliste, Amélie Dionne a martelé le contraire sous les applaudissements de la salle.

« Aux yeux du premier ministre et de l’ensemble du parti, les femmes ont autant leur place que les hommes. »

— Une citation de  Amélie Dionne, candidate pour la CAQ dans Rivière-du-Loup–Témiscouata

La circonscription de Rivière-du-Loup–Témiscouata est un terreau fertile pour les idées de la Coalition avenir Québec : Mario Dumont, y a siégé comme chef de l’Action démocratique du Québec (ADQ) de 1994 à 2009, avant de la perdre aux mains du libéral Jean D’Amours, qui l’a occupée jusqu’à la victoire de Denis Tardif en 2018.

François Legault et Amélie Dionne ont d’ailleurs longuement salué la présence du père de l’ancien chef adéquiste lors de l’annonce.

L’entrepreneure s’était aussi présentée à la mairie de Rivière-du-Loup en 2013. Elle avait perdu par 1000 voix.

Elle a d’ailleurs refusé de se prononcer sur l’avenir de la traverse avec Charlevoix, et explique vouloir attendre la publication de l’étude de la Société des traversiers du Québec.

Plus tôt dans la journée, François Legault avait présenté la candidate de la Coalition avenir Québec dans la circonscription de Rimouski, Maïté Blanchette Vézina.

Cet arrêt à Rivière-du-Loup était l’ultime étape de la tournée du premier ministre et chef de la Coalition avenir Québec dans l’Est-du-Québec, au cours de laquelle son gouvernement a fait de nombreuses annonces, notamment dans l’éolien, dans le transport régional, et dans la formation universitaire

Avec les informations de Michel-Félix Tremblay.



Reference-ici.radio-canada.ca

Leave a Reply

Your email address will not be published.