Le tableau scientifique COVID-19 de l’Ontario indique que, sur la base d’une légère augmentation du coronavirus détecté dans les eaux usées et que la province mettra fin à la plupart des mesures de santé publique la semaine prochaine, il prévoit que davantage de personnes se retrouveront à l’hôpital et, dans certains cas, aux soins intensifs.

Dans une nouvelle modélisation publiée jeudi, le groupe d’experts médicaux indique que l’occupation des hôpitaux et des soins intensifs devrait augmenter au cours des prochaines semaines, mais sera loin des niveaux observés au plus fort de la vague Omicron. La table scientifique prévoit que ce sera également pour une “période de temps limitée”, bien que cela dépende du comportement des gens.

Les projections indiquent qu’il pourrait y avoir moins de 900 hospitalisations à un pic début mai – bien loin des plus de 4 000 personnes hospitalisées avec COVID-19 en janvier.

Les nouvelles données ont été publiées moins d’une semaine avant la levée des mandats de masque dans la plupart des contextes, bien que des responsables, dont le Dr Kieran Moore, aient encouragé les Ontariens à continuer de porter des masques dans les milieux à haut risque.

La modélisation suggère que l’ampleur d’une augmentation de la transmission dépendra du nombre de contacts étroits qu’un individu a – en particulier dans les environnements intérieurs sans masque – du statut vaccinal et de la propagation de la sous-variante BA.2.

  • Vous pouvez lire le rapport complet de la table scientifique au bas de cette histoire.

Le groupe estime que le nombre quotidien actuel d’infections se situe entre 15 000 et 20 000, sur la base des données sur les eaux usées.

Trending on Canadian News  Live updates l UN says evacuation in Mariupol is underway
(Tableau consultatif scientifique sur la COVID-19)

La table scientifique a déclaré qu’une série complète de vaccins, qui comprend actuellement deux doses chez les enfants, trois doses chez les adultes et quatre chez les résidents des établissements de soins de longue durée et d’autres groupes à haut risque éligibles, est la meilleure protection contre la contraction et la propagation du virus.

“Les personnes âgées, les individus et les groupes immunodéprimés, non vaccinés et marginalisés sont toujours susceptibles de contracter une maladie grave due au COVID-19”, note le rapport.

Le tableau scientifique indique également que l’administration de doses de rappel COVID-19 semble avoir atteint un plateau, mais note que les troisièmes doses ont contribué à réduire les hospitalisations et l’occupation des soins intensifs d’environ 30% au plus fort d’Omicron.

La table scientifique a dû s’appuyer sur des paramètres tels que la surveillance des eaux usées, la positivité des tests et les données de mobilité pour modéliser les tendances possibles du COVID-19 depuis que la province a limité les tests PCR à la fin de l’année dernière.

Un membre de la table scientifique a déclaré que bien qu’il y ait des augmentations prévues de la transmission dans tout l’Ontario, les mois à venir semblent toujours prometteurs.

“Nous entrons dans le printemps, nous passons à un temps plus chaud, donc nos perspectives à court terme en termes d’augmentation potentielle semblent relativement bonnes”, a déclaré la directrice scientifique adjointe, Karen Born, à CBC Radio. Métro matin Jeudi matin.

“[But] à mesure que l’immunité diminue à cause des vaccins ou d’une infection antérieure, à mesure que nous revenons à l’automne … nous pourrions à nouveau commencer à voir certaines des poussées que nous avons connues au cours des deux dernières années.

Born a déclaré qu’il était prévu qu’il y aura des poussées saisonnières du nouveau coronavirus, similaires à ce que l’on voit avec la grippe, mais les experts espèrent que certaines des mesures de santé publique les plus restrictives qui étaient auparavant en place, telles que les fermetures d’écoles, n’auront pas à être renforcée.

Les projections ont été publiées alors que la province se prépare à abandonner toutes les règles de masquage restantes et les ordonnances d’urgence le 27 avril.

Les limites de capacité et les règles de preuve de vaccination ont déjà été supprimées dans la plupart des espaces et les masques ne seront plus nécessaires dans de nombreux contextes à partir de lundi.

Une porte-parole de la ministre de la Santé, Christine Elliott, a déclaré que les tendances en matière de santé publique en Ontario sont nettement meilleures que le meilleur scénario présenté dans la précédente mise à jour de la modélisation de la table scientifique, et que les hôpitaux peuvent continuer à gérer ce qui est projeté dans la modélisation d’aujourd’hui.

La province signale 19 décès supplémentaires

L’Ontario signale jeudi 19 décès supplémentaires liés au COVID-19, le nombre de patients en soins intensifs étant tombé en dessous de 200 pour la première fois cette année. Les 19 décès supplémentaires signalés par la province portent le bilan officiel à 12 307.

Il y a 644 personnes hospitalisées avec le virus, marquant une légère baisse par rapport à 649 la veille et 742 il y a exactement une semaine.

Environ 47% des personnes admises à l’hôpital cherchaient directement un traitement pour les symptômes du COVID-19, tandis que 53% ont été admises pour d’autres raisons mais ont depuis été testées positives pour le virus.

Parmi les hospitalisations signalées, il y a 199 patients en soins intensifs, ce qui est en baisse par rapport aux 204 signalés mercredi et 244 à la même heure la semaine dernière. La dernière fois que la province a vu son nombre de soins intensifs chuter en dessous de 200, c’était le 21 décembre 2021, lorsque le ministère de la Santé en a signalé 190.

Environ 75% de ces patients ont été admis aux soins intensifs spécifiquement pour le virus, tandis que les autres ont été admis pour d’autres raisons mais ont également été testés positifs pour le virus.

2 398 nouveaux cas de COVID-19 ont également été enregistrés, bien que le médecin hygiéniste de la province ait averti que le nombre réel de nouveaux cas est probablement dix fois plus élevé. Voici quelques autres indicateurs et chiffres clés de la pandémie du Mise à jour provinciale quotidienne du ministère de la Santé:

Tests terminés: 14 648

Taux de positivité des tests à l’échelle de la province: 12,3 %

Cas actifs: 15 397

Patients en soins intensifs nécessitant un ventilateur pour respirer : 97

Vaccination: 31 929 540 doses ont été administrées à ce jour. Actuellement, 92,7 % des Ontariens âgés de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose, tandis que 90,8 % ont reçu deux doses.

Environ 89,9 % des Ontariens âgés de cinq ans ou plus ont reçu au moins une dose, tandis que 86,2 % ont reçu deux doses.



Reference-www.cbc.ca

Leave a Reply

Your email address will not be published.