Une semaine de relâche parfaite s’annonce pour la motoneige


Les infrastructures, la météo, les conditions de neige : toutes les conditions sont réunies pour que la semaine de relâche soit parfaite, selon Jacques Deschênes, administrateur général de l’Association des motoneigistes du Bas-Saint-Laurent.

Il fait juste assez froid pour que nos sentiers demeurent de qualité. Cela amène beaucoup de touristes, ajoute-t-il.

En Gaspésie, les deux tempêtes de neige consécutives qui sont tombées dans les derniers jours font le bonheur des motoneigistes, selon Maria Fortin, administratrice de la région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine pour la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ).

Il n’y a pas beaucoup de neige dans le coin de Montréal ou même à Québec. Il y en a, ici, on pourrait même en vendre! lance-t-elle.

Un motoneigiste à côté de trois motoneiges et d'un grand tas de neige par beau temps.

Neige, beau temps et froid : toutes les conditions sont au rendez-vous pour les motoneigistes.

Photo : Radio-Canada

Toutes les énergies des clubs de la Gaspésie ont été investies pour préparer les sentiers et les rendre sécuritaires avant l’arrivée des touristes venus faire de la motoneige dans la région.

Les employés, les administrateurs et les bénévoles mettent la main à la pâte pour entretenir les 3300 kilomètres de sentiers, explique Mme Fortin.

En collaboration avec les fédérations bas-laurentienne et gaspésienne de l’Union des producteurs agricoles, la section Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec a d’ailleurs installé des panneaux de signalisation pour décourager les motoneigistes de sortir des sentiers balisés.

Quand les motoneigistes circulent, on leur dit : “Restez dans les sentiers, parce que si vous sortez, vous risquez de perdre vos droits de passage”, indique Maria Fortin.

« Si vous ne respectez pas cette consigne, malheureusement, vous vous pénalisez. »

— Une citation de  Maria Fortin, administratrice de la région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine pour la FCMQ

À Matane, Keven, un motoneigiste de Port-Cartier, a terminé ravi son circuit annuel de la Gaspésie samedi.

Un homme se tient à côté de deux motoneiges.

Keven, un motoneigiste de Port-Cartier, a terminé son circuit annuel de la Gaspésie.

Photo : Radio-Canada

Selon lui, les sentiers de motoneige n’étaient pas bondés durant les derniers jours, mais il s’attend à ce que ça soit le cas durant la relâche.

Il regrette par ailleurs que plusieurs relais aient été fermés durant son circuit et montre du doigt la pénurie de main-d’œuvre qui touche le secteur.

L’industrie touristique ravie

En plus de la neige, l’assouplissement des mesures sanitaires permet à l’industrie touristique hivernale de souffler.

À Godbout, le fort achalandage pousse même Élisa Laganière, propriétaire du Marché du Capitaine, à allonger ses heures d’ouverture durant la relâche pour répondre à la demande.

Le village va être plein cette semaine, explique-t-elle.

Les conditions météorologiques nord-côtières sont elles aussi idéales pour les motoneiges, confirme Élisa Laganière : On a de la belle neige fraîche!

« Ça fait longtemps qu’on n’a pas eu de neige comme ça, et ça paraît! Les gens ont le gros sourire quand ils arrivent ici. »

— Une citation de  Élisa Laganière, propriétaire du Marché du Capitaine

Que ce soit à Matane, à Sainte-Anne-des-Monts ou à New Richmond, les hôtels sont occupés par les motoneigistes, selon Maria Fortin, qui rappelle que ce loisir est un vecteur socioéconomique important pour la région.

Des motoneiges stationnées devant un hôtel.

En plus de la neige, l’assouplissement des mesures sanitaires permet à l’industrie touristique hivernale de souffler.

Photo : Radio-Canada

L’administratrice de la région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine pour la FCMQ note aussi une forte augmentation du nombre de droits d’accès vendus par année depuis le début de la pandémie.

Avec un record de 102 000 droits d’accès écoulés en prévente, la Fédération des clubs de motoneige se permet donc de rêver d’une excellente saison.

Avec les informations de Bruno Lelièvre et d’Alexandre Courtemanche



Reference-ici.radio-canada.ca

Leave a Comment