Pascal Siakam intensifie, la défense des Raptors verrouille Joel Embiid pour vaincre les 76ers


Les Raptors de Toronto étaient en désavantage numérique sans Fred VanVleet, mais une formation géante a fait l’affaire contre le candidat MVP des 76ers de Philadelphie, Joel Embiid.

Les Raptors ont réussi à surmonter un départ lent et à prendre les devants à la mi-temps. Derrière une formation de départ plus importante composée de Gary Trent Jr., Pascal Siakam, Scottie Barnes, Precious Achiuwa et Khem Birch, ainsi que quelques minutes très précieuses de Chris Boucher, Toronto a pu rendre la vie difficile à Embiid.

Embiid n’a tiré que 6 pour 20 (30,0%) depuis le terrain, ce qui était l’une de ses pires performances de tir de la saison.

Les Raptors ont fait preuve d’une certaine résilience dans les dernières minutes du match, remportant une victoire massive pour rester à distance de frappe d’une tête de série très convoitée parmi les six premières à l’Est.

Pour en savoir plus sur le concours, nous vous proposons ci-dessous quelques réflexions.

LAISSEZ-PASSER LIGUE NBA : Inscrivez-vous pour débloquer des jeux hors marché en direct (essai gratuit de 7 jours)

1. Les raptors arrivent avec un arrêt d’embrayage sur le tronçon

Menant par deux avec sept secondes à jouer, Scottie Barnes s’est rendu sur la ligne des lancers francs avec une chance de glacer le match. L’attaquant recrue a raté les deux lancers francs, donnant aux 76ers l’occasion d’égaliser ou de gagner le match sur la possession finale.

James Harden est descendu contre Barnes, attaquant la jante pour essayer d’envoyer le jeu en prolongation. Chris Boucher a glissé avec une solide défense du côté de l’aide, restant vertical pour forcer Harden à manquer. Harden est venu charger Boucher si fort qu’il s’agissait non seulement d’une faute offensive, mais aussi d’une faute flagrante, donnant aux Raptors deux lancers francs pour y mettre fin.

Boucher est allé 1 pour 2 de la bande suivi de deux autres lancers francs de Pascal Siakam pour donner la victoire aux Raptors.

2. Pascal Siakam devient l’incontournable des Raptors

Comme on pouvait s’y attendre sans VanVleet dans l’alignement, Siakam a pris le relais en tant qu’option n ° 1 des Raptors en attaque. Bien que ce ne soit pas une surprise du point de vue du score, il est toujours amusant de voir Siakam prendre les rênes en tant que principal meneur de jeu de l’équipe dans ces scénarios également.

Entre lui et la recrue Scottie Barnes, les deux attaquants de 6 pieds 9 pouces se sont occupés des tâches d’initiation en attaque. Siakam a prospéré dans ce rôle, poussant le rythme des rebonds défensifs et installant ses coéquipiers dans le demi-terrain chaque fois que la défense des 76ers mettait trop l’accent sur l’attaquant vedette.

Ce sont des matchs comme ceux-ci qui montrent vraiment le développement époustouflant de Siakam en tant que joueur depuis son entrée dans la ligue.

Siakam a terminé avec une impressionnante ligne de statistiques de 26 points, 10 rebonds, cinq passes décisives et seulement trois revirements tout en tirant 10 pour 20 depuis le terrain.

3. Joel Embiid joue sur blessure

Embiid ne s’est presque pas adapté ce soir, désigné comme une véritable décision de temps de jeu avant le dénonciation. Après avoir effectué son échauffement d’avant-match, il a choisi de tenter le coup.

Embiid n’était pas aussi pointu que nous l’avons vu cette saison, mais il était toujours dominant. Il a tiré un vilain 6 pour 20 depuis le terrain, mais a quand même obtenu 21 points en passant 9 pour 11 depuis la ligne des lancers francs.

Les Raptors ont joué plus gros que d’habitude pour essayer de contenir Embiid – des gros comme Siakam, Barnes, Precious Achiuwa, Chris Boucher et Khem Birch – mais le candidat MVP a quand même eu le sien, capturant également 13 rebonds.

Même avec un solide double-double, Toronto a réussi à tenir Embiid à l’une de ses pires performances au tir de la saison.

4. L’émergence tardive de Precious Achiuwa

Achiuwa n’a fait que s’améliorer au fil de la saison et il était plein d’énergie pour les Raptors ce soir. L’entraîneur-chef Nick Nurse a choisi de faire entrer Achiuwa dans la formation de départ à la place de VanVleet, blessé, et le grand homme de 22 ans a profité de son opportunité.

Achiuwa était étonnamment le meilleur buteur de l’équipe à la mi-temps, totalisant 14 points et six rebonds sur un tir de 6 contre 8 depuis le terrain.

Le développement le plus choquant est peut-être son amélioration en tant que tireur à 3 points, passant de 2 pour 4 au-delà de l’arc en première mi-temps.

Au cours de ses six derniers matchs, Achiuwa a renversé 44,4% de ses 4,5 tentatives à 3 points par match. Pour référence, Achiuwa a tenté un seul tir à 3 points toute la saison recrue l’année dernière.

Déjà une telle croissance en une saison avec les Raptors est de bon augure pour son avenir.

Achiuwa a terminé avec un jeu actif de 21 points et neuf rebonds.

5. Plan de gestion des blessures de Fred VanVleet

Les Raptors étaient sans leur meneur All-Star dans celui-ci alors que VanVleet avait une nuit de repos pour sa blessure au genou droit lancinante.

VanVleet a raté cinq matchs consécutifs en raison d’une douleur au genou droit il y a deux semaines, mais est revenu au sol pour jouer cinq des six prochains matchs de Toronto. Alors que les Raptors affrontaient un match consécutif dimanche et lundi, l’entraîneur-chef Nick Nurse a déclaré que VanVleet avait annulé le match de ce soir dans le cadre de son “plan de gestion des blessures”.

On s’attend à ce que VanVleet soit disponible pour le match de lundi contre les Chicago Bulls.

6. Quel impact ce résultat a-t-il eu sur l’image des séries éliminatoires ?

Ce fut une énorme victoire pour les Raptors, les gardant à un match des Cleveland Cavaliers et de la tête de série n ° 6 à l’Est.

Cela amène également Toronto à moins de 1,5 match des Bulls et, assez ironiquement, ses deux prochains adversaires sont Chicago et Cleveland.

La défaite a également fait tomber les 76ers à égalité pour la troisième place avec les Celtics de Boston.

7. Quelle est la prochaine étape ?

Les Raptors sont de retour sur la route, se rendant à Chicago pour affronter les Bulls à 20 h HE le lundi 21 mars.




Reference-www.sportingnews.com

Leave a Comment