L’étudiant en génie informatique, Tevin Obiga, est décédé le 3 mars des suites d’une blastomycose, une infection fongique qui affecte les poumons. Jeudi, sa famille a reçu une facture médicale totalisant 517 764 $ pour son séjour à l’Hôpital Saint-Boniface.

La plupart des frais ont été engagés lors d’un séjour de 43 jours en soins intensifs. Mais le montant est vraisemblablement plus élevé avec l’ajout d’autres factures.

Selon Uche Nwankwo, un ami de la famille et leader de la communauté africaine à Winnipeg, qui est en contact avec la famille de l’étudiant, celle-ci ne peut honorer une telle facture.

« Il n’y a aucun moyen que cette somme d’argent puisse être payée, pas même une égratignure. »

— Une citation de  Uche Nwankwo

Le chef libéral du Manitoba, Dougald Lamont, a appelé la province à rétablir immédiatement un programme retiré en mars 2018 par le gouvernement progressiste-conservateur. Ce programme permettait aux étudiants étrangers de niveau postsecondaire de bénéficier d’une assurance maladie leur permettant de payer leurs soins de santé.

La modification de la Loi sur l’assurance maladie, entrée en vigueur en septembre 2018, a permis à la province d’économiser environ 3,1 millions de dollars.

Il n’y a aucune raison pour que cette aide soit coupée, cela cause vraiment une misère étonnante, a soutenu Dougald Lamont lundi à l’Assemblée législative du Manitoba.

« Ce n’est pas une façon humaine de faire les choses. Ce n’est pas ainsi que le Manitoba ou le Canada devraient agir. »

— Une citation de  Dougald Lamont, chef libéral du Manitoba

Selon lui, c’est un prix assez bas à payer pour s’assurer que les étudiants étrangers du Manitoba qui apportent des centaines de millions de dollars avec eux puissent obtenir une couverture de soins de santé lorsqu’ils en ont besoin.

Une facture exorbitante

Dougald Lamont a également demandé que les frais médicaux de l’étudiant soient annulés

La famille de Tevin Obiga et les membres de la communauté africaine de Winnipeg tentaient de recueillir 20 000 $ pour rapatrier le corps de Tevin Obiga lorsque sa famille a reçu la facture médicale de 517 764 $.

Tevin Obiga devant le comptoir d'un aéroport.

Tevin Obiga, est décédé le 3 mars des suites d’une blastomycose, une infection fongique qui affecte les poumons. Il a longtemps séjourné aux soins intensifs.

Photo : George Obiga

Par ailleurs, l’Hôpital Grace leur a envoyé une facture de 28 254 $, l’Hôpital Victoria 1 405,55 $ et 2 872,52 $ pour les rendez-vous chez le médecin et les traitements, selon les libéraux.

Cela porte le total de toutes les factures médicales à plus de 550 000 dollars, soit l’équivalent de plus de 49 millions de shillings kényans.

Selon Uche Nwankwo qui est aussi chargé de cours d’économie à l’Université de Winnipeg, le régime d’assurance maladie de l’étudiant n’a pu encore être déterminé.

L’assurance Croix bleue à laquelle les étudiants ont droit dans le cadre de leurs frais de scolarité ne couvre pas grand-chose, et ne permet pas de régler ce genre de facture, a-t-il dit.

Uche Nwankwo espère que la lumière sera faite là-dessus au cours des prochains jours.

Le site web de la société d’assurance Croix bleue au Manitoba indique que le régime d’assurance maladie des étudiants étrangers de la province prévoit une couverture par une assurance maladie primaire.

L’assureur ajoute que le régime couvre des services médicaux qui pourraient être difficiles à payer en dehors des pays d’origine des étudiants. Il peut s’agir de séjours à l’hôpital, de consultations médicales, de radiographies et plus encore.

CBC/Radio-Canada a demandé à la province de commenter, mais la demande a été redirigée vers Soins communs Manitoba. Aucun commentaire n’avait été reçu lundi soir.



Reference-ici.radio-canada.ca

Leave a Reply

Your email address will not be published.