Les Jets gaspillent l’avance alors que le tour du chapeau de Landeskog propulse la victoire de retour de l’Avalanche | Radio-Canada Sports


Gabriel Landeskog était un capitaine de peu de mots dans le vestiaire, n’ayant pas besoin de dire grand-chose après la première période oubliable du Colorado vendredi soir à Denver, Colorado.

Son score a montré la voie.

Landeskog a marqué trois buts, Nathan MacKinnon en a ajouté deux autres et l’Avalanche a repoussé un déficit de trois buts pour battre les Jets de Winnipeg 6-3.

C’était le deuxième tour du chapeau de Landeskog cette saison contre les Jets, et il a été assailli par ses coéquipiers le long des planches après que son troisième but ait donné au Colorado un confortable avantage de 6-3. L’Avalanche a marqué six buts consécutifs après avoir pris du retard 3-0 après une période d’ouverture lente.

“La différence que je vois en lui en grandissant au fil des ans est que le jeu est plus gros et sachant que nous devons faire avancer quelque chose comme une soirée comme ce soir … il prend beaucoup de ce poids et le met sur ses épaules”, entraîneur de l’Avalanche dit Jared Bednar. “Il se présente au bon moment.”

Même si l’offensive se déroulait bien ces derniers temps, Bednar en a profité pour changer les combinaisons de lignes, le tout dans un œil vers les séries éliminatoires. Il veut que ses joueurs soient à l’aise, peu importe la formation.

REGARDER | La grande soirée de Landeskog mène l’Avalanche à un retour contre les Jets :

Le tour du chapeau de Landeskog mène le rallye de l’Avalanche devant les Jets

Mené 3-0 après une période, le Colorado explose avec six buts pour vaincre Winnipeg 6-3. Gabriel Landeskog réussit son deuxième tour du chapeau de la saison contre les Jets qui subissent leur quatrième défaite consécutive. 1:23

Cela a pris du temps, mais ils ont rapidement pris le rythme.

Andre Burakovsky, jouant sur la même ligne que MacKinnon et Mikko Rantanen, est sorti de sa chute de buts. Il a donné l’avance à l’Avalanche pour de bon avec une doublure à travers les jambières de Connor Hellebuyck 56 secondes après le début de la dernière période.

C’était le premier but de Burakovsky depuis le 14 janvier. Pour cela, il a attribué sa nouvelle coupe de cheveux.

“Il est temps de changer et ça a marché”, a plaisanté Burakovsky.

Landeskog n’a pas tardé à s’installer sur une ligne qui comprenait Valeri Nichushkin et Nazem Kadri. Il a marqué deux fois bas en deuxième période, poussant la rondelle devant Hellebuyck pour faire démarrer les Avs, puis l’a égalé à 3 chacun lorsqu’il l’a fait basculer devant le gardien des Jets. Entre les deux, MacKinnon a marqué à son retour après avoir raté un match en raison d’une affection au bas du corps.

“Parfois, ça rentre”, a déclaré Landeskog. “Parfois, ce n’est pas le cas. Ce soir, c’est le cas.”

Kyle Connor, Evgeny Svechnikov et Adam Lowry ont marqué pour les Jets, qui sont tombés à 0-2-1 lors de leur voyage de quatre matchs. Ils roulaient après que le but en infériorité numérique de Lowry ait porté la marque à 3-0 avec 3:34 à faire en première période.

À peu près à ce moment-là, le défenseur de l’Avalanche Cale Makar s’est approché et a donné au gardien Pavel Francouz une tape rassurante sur les jambières. Il a semblé faire ce tour car Francouz a arrêté 16 tirs après cela.

Avec le Colorado en grand, les choses sont devenues agitées. Pierre-Luc Dubois a été expulsé avec une pénalité d’inconduite tardive et Josh Morrissey a fait un slash call pour être tombé sur le poignet de MacKinnon.

« Nous avons bien joué en première période. Nous leur avons apporté le jeu », a déclaré Dubois, qui a récolté deux passes. “Dans les deuxième et troisième, nous revenons en quelque sorte à ce qui nous a fait échouer, jouer lentement. Cela ne l’apporte pas à l’autre équipe. C’est juste attendre qu’ils fassent une erreur.

“Je pense que vous combattez le feu par le feu. Plus vous vous asseyez contre une équipe comme celle-ci avec des joueurs comme ça, plus ils vont trouver des trucs.”



Reference-www.cbc.ca

Leave a Comment