L’équipe Wild Card One de Brad Gushue bat Kevin Koe de l’Alberta en manche supplémentaire pour remporter le Brier


Brad Gushue, capitaine de l’équipe Wild Card One, célèbre sa victoire après avoir battu l’équipe de l’Alberta lors de la finale du Tim Hortons Brier à Lethbridge, en Alberta, le dimanche 13 mars 2022.Jeff McIntosh/La Presse Canadienne

Après une saison hivernale tourbillonnante qui comprenait une médaille de bronze olympique à Pékin il y a quelques semaines à peine, les attentes étaient plutôt faibles pour l’équipe de Brad Gushue au Tim Hortons Brier.

Son côté Wild Card One en désavantage numérique les dépasserait largement.

Avec le vice Mark Nichols absent pour le dernier week-end en raison de COVID-19, Gushue et ses coéquipiers Brett Gallant et Geoff Walker ont remporté une victoire de 9-8 contre Kevin Koe de l’Alberta dimanche pour remporter le championnat national de curling masculin pour la quatrième fois en six ans. .

“C’est assez incroyable”, a déclaré Gushue. “Je n’aurais jamais pensé que cela arriverait lorsque Mark serait tombé. C’est un peu un choc pour nous. »

L’équipe basée à St. John’s a remporté trois matchs éliminatoires consécutifs en trio. Avant de dominer Koe, Gushue a battu Colton Flasch de la Saskatchewan lors des séries éliminatoires 3-4 Page et a battu le Canadien Brendan Bottcher en demi-finale.

Avec l’équipe de Koe bien reposée après avoir remporté le match 1-2 Page la nuit précédente, la foule presque à guichets fermés au Enmax Center a eu droit à une bataille de va-et-vient avec beaucoup de buts.

La chance de Koe pour une manche gagnante à trois points au 10e a été étouffée par une double relance de Gushue. Gushue a ensuite contrôlé la manche supplémentaire et a sorti une pierre de l’Alberta sur l’anneau des quatre pieds pour la victoire.

“Ce que nous trois avons réussi ici ces derniers jours, mec oh mec, c’est assez fou”, a déclaré Gushue, qui a lancé 93%. “Je n’aurais jamais pensé qu’une équipe de trois pourrait traverser un gant de Koe, Bottcher et Flasch dans une éliminatoire du Brier.”

Les deux équipes ont eu du mal au départ. Gallant a lancé une pierre au deuxième bout qui a mené à un deux de Koe. Le vice-albertain BJ Neufeld a frotté les gardes deux fois au troisième bout et Gushue a fait match nul pour trois après qu’un retour de Koe a raté le large.

Une touche de Koe pour deux a donné à l’Alberta une avance de 4-3 dans la pause du cinquième bout.

Gushue a décroché son deuxième trois bouts du match en sixième. Koe a franchi une pierre lors d’une triple tentative de retrait et Gushue a tiré le quatre pieds pour reprendre la tête.

“Les trois points étaient le thème pour nous aujourd’hui”, a déclaré Gallant. «Nous avons eu de gros bouts et nous avons juste capitalisé dessus. C’était la différence.

Koe a réussi un coup sûr pour deux pour égaliser le match au septième après que Gushue n’ait pas réussi à enterrer une tentative de hit-and-roll. Gushue a été contraint à un simple au huitième et a volé un point au neuvième alors que le tirage au sort de Koe était léger.

Au 10e, Koe n’a pu frapper que pour deux et l’égalité, abandonnant le marteau dans le processus.

Koe, qui a lancé 81 pour cent, n’a pas pu construire pour un vol dans la manche supplémentaire. Une pierre de l’Alberta était sur l’anneau de 12 pieds et Koe a tiré sa dernière pierre sur le 4 pieds avant que Gushue ne le dégage et ne reste pour la victoire.

“Je pensais que celui-ci était à nous”, a déclaré Koe. “On jouait bien”

Le quatrième titre en carrière de Gushue au Brier en tant que capitaine l’a égalé avec Koe, Kevin Martin, Randy Ferbey et Ernie Richardson pour la première place sur la liste de tous les temps. C’est aussi la première fois qu’une entrée wild-card remporte le Brier.

«Je suis définitivement sur un bon moment en ce moment», a déclaré Gallant. “C’est excitant. Je ne peux pas croire que nous ayons réussi. Je serai sur un nuage pendant quelques jours de plus.

L’équipe de Gushue s’est entraînée en Colombie-Britannique pendant quelques semaines à la fin janvier avant de se rendre en Chine et de prendre la troisième place aux Jeux d’hiver.

Après le long vol de retour, ils ont eu la chance de profiter de quelques jours de repos avant de se rendre à Lethbridge.

Gushue a admis que son réservoir d’essence était à moitié plein tout au long de la semaine, mais son équipe a tout de même remporté les huit matchs du tournoi à la ronde.

Lorsque Nichols est tombé, il a estimé les chances de victoire de son équipe à moins de 10% compte tenu de la fatigue mentale et physique de jouer à trois.

Maintenant, l’équipe est plus riche de 108 000 $ et représentera bientôt le Canada une fois de plus, cette fois au championnat du monde de curling masculin du 2 au 10 avril à Las Vegas.

Koe, de Calgary, et son équipe composée de Neufeld, John Morris et Ben Hebert ont remporté 60 000 $ pour l’argent. La patinoire de Bottcher a réclamé 40 000 $.

Kerri Einarson a remporté son troisième titre consécutif du Tournoi des Cœurs Scotties le mois dernier. Elle portera la feuille d’érable au championnat du monde de curling féminin du 19 au 27 mars à Prince George, en Colombie-Britannique.

La participation globale au cours du Brier de 10 jours était de 74 238. Gushue reviendra avec Équipe Canada au Brier 2023 au Budweiser Gardens à London, en Ontario.



Reference-www.theglobeandmail.com

Leave a Comment