Le CF Montréal tarif sa rentrée


Le CF Montréal a vécu un retour à la réalité brutale face à Orlando City SC, dimanche. Les Montréalais se sont inclinés 2-0 en Floride en ce match inaugural de sa saison MLS, après sa belle victoire en Ligue des champions de mercredi dernier.

Publié à 15h12

Jean-François Téotonio

Jean-François Téotonio
La Presse

Un deuxième mi-temps catastrophique à sonné le verre des espoirs des hommes de Wilfried Nancy. Deux buts accordés en 15 minutes, suivis d’une expulsion sans équivoque de Romell Quioto à la 66eont jeté un froid sur le Bleu-blanc-noir sous le chaud soleil floridien.

À la 49e minute, l’attaquant Alexandre Pato confirme la bonne tenue des sens depuis le retour des vestiaires. Il enfilait l’aiguille à l’embouchure du filet, concrétisant sa chance sur une solide passe de Ruan du couloir droit.

Le CF Montréal créa ensuite son propre malheur à la 59e. Le défenseur canadien Joel Waterman ratait complètement sa relance devant le filet de Breza, et Junior Urso sautait sur le ballon comme un chat sur une souris en peluche. Un jeu de passes rapide fait ensuite passer le ballon à Benji Michel à la droite du filet. Il doublait l’avance des siens.

PHOTO NATHAN RAY SEEBECK, USA TODAY SPORTS

Benji Michel a marqué le deuxième mais du Orlando City SC.

Les esprits avaient déjà commencé à s’échauffer, notamment celui de Romell Quioto. Les joueurs d’Orlando ne se sont pas gênés pour faire monter le mercure un peu plus chez l’attaquant hondurien du CF Montréal.

Taclé en fond de surface de réparation à la 66e par Antônio Carlos, Quioto lui répondait en donnant de l’épaule. Robin Jansson venait s’interposer… et Quioto perdait les plombs : il le frappait avec ses deux poings dans la poitrine. L’officiel sortait le carton rouge instantanément.

Ironiquement, Jansson était aussi expulsé du match à la 81ese voyant décerner un deuxième carton jaune.

Pourtant un bon début de match

C’était déjà un troisième match en 2022 pour le CF Montréal, tandis qu’Orlando bottait ses premiers ballons compétitifs. Orlando avait donc plus de rouille à chasser, et ça a surtout paru en début de première mi-temps. Montréal a dominé l’entame de match, avant que les locaux ne deviennent un peu plus menaçants.

Romell Quioto ratait une belle chance d’ouvrir la marque à la 15e minute, sur un tir d’un angle très restreint qui ressemblait beaucoup à sa réussite face à Santos Laguna.

PHOTO NATHAN RAY SEEBECK, USA TODAY SPORTS

Romell Quioto

À la fin du premier engagement, Orlando a réussi à quelques reprises à s’amener dans la surface de Sebastian Breza, mais on a manqué d’opportunisme.

Les Lions ont finalement cadré 3 tirs contre 2 pour les Montréalais, sur 8 lancers des deux côtés. Les hommes de Wilfried Nancy ont eu un court avantage au niveau de la possession, avec un pourcentage de 51,3 %.

Une belle rivalité commence à s’installer entre les deux équipes. C’était la 18e fois que les deux clubs s’affrontaient en MLS ; cette victoire d’Orlando porte sa fiche à 8 gains contre 7 pour le CF Montréal. Les deux ont aussi trois matchs nuls l’un contre l’autre. C’étaient les Lions, notamment, qui avaient battu le CF Montréal au stade Saputo, en novembre dernier, pour l’éliminer de la course aux séries lors de la dernière rencontre de la saison.

Le prochain match du CF Montréal sera aussi son premier à domicile de cette nouvelle saison MLS. Il affrontera l’Union de Philadelphie le 5 mars au Stade olympique.




Reference-www.lapresse.ca

Leave a Comment