L’avantage numérique des Jets coule le Canadien


(Winnipeg) Le Canadien n’a pas baissé les bras, mais il a quand même vu sa série de victoires être freinée à cinq.

Publié à 22h59

Mark Scheifele a inscrit deux buts et une aide, Pierre-Luc Dubois a amassé un but et deux aides et les Jets de Winnipeg ont défait la formation montréalaise 8-4, mardi, au Canada Life Centre.

Le Canadien s’est vite retrouvé devant un déficit de quatre buts et a réussi à remonter la pente, avant de voir les Jets et aller d’une deuxième défaite vers la victoire.

Les Jets ont marqué quatre buts en avantage numérique. La victoire leur a permis de venger un peu leur élimination en quatre parties face au Canadien lors du deuxième tour des séries le printemps dernier.

Josh Anderson a sonné la charge avec trois buts pour le Canadien (13-34-7). Artturi Lehkonen a aussi touché la cible, tandis que Samuel Montembeault a accordé sept buts sur 23 tirs.

Andrew Hammond a terminé la rencontre devant le filet du Tricolore et il a stoppé six lanciers.

Evgeny Svechnikov, Nate Schmidt, Andrew Copp, Adam Lowry et Paul Stastny ont chacun désigné un but et une aide pour les Jets (24-21-9). Kyle Connor a assigné trois aides et Blake Wheeler, deux. Connor Hellebuyck a repoussé 31 tirs.

Joel Armia était de retour au jeu pour le Canadien après une absence de quatre rencontres. Michael Pezzetta lui a cédé sa place dans la formation.

Le Canadien jouera son prochain match jeudi, quand il rendra visite aux Flames de Calgary.

En trois temps

Les Jets sont inscrits quatre buts sur leurs six premiers tirs et ont pris les commandes grâce à des salves doubles dans des intervalles de 36 et 27 secondes lors des 10 premières minutes de jeu.

Svechnikov et Schmidt ont d’abord fait mouche. Montembeault a mal paru sur le but de Schmidt à 5 : 57, mais la rondelle a semblé effleurer le bâton de Lehkonen avant de le surprendre.

Lowry et Scheifele ont ensuite creusé l’écart. Lowry a touché la cible quand les équipes évoluaient à quatre contre quatre, tandis que Scheifele a fait vibrer les cordages alors qu’un avantage numérique à quatre contre trois venait tout juste de prendre fin.

La deuxième moitié de la première période a été l’affaire du Canadien, alors que les Jets n’ont pas défié Montembeault une seule fois lors du reste de l’engagement.

Anderson a fouetté le Canadien en marquant un premier but à 11 : 18, profitant des largesses de Hellebuyck. Il est revenu à la charge avec 180 secondes à faire au premier vingt, en avantage numérique.

Lehkonen a ensuite permis au Tricolore de rentrer au vestiaire avec un déficit d’un seul mais au tableau. Le Finlandais est inscrit son 10e mais de la saison avec 1 : 32 à écouler, marquant en échappée.

Anderson a complété la remontée en marquant son troisième but de la rencontre à 4 : 08 de la deuxième période, lors d’une contre-attaque à trois contre un.

Rem Pitlick aurait pu offrir une première avancée au Canadien dans la rencontre avec un peu plus de trois minutes à faire au deuxième engagement. Il s’est échappé en infériorité numérique, puis a été victime d’un coup de bâton de Dubois et les arbitres lui ont accordé un tir de punition. Hellebuyck a cependant frustré Pitlick avec son bouclier.

Les Jets ont repris les devants 18 secondes plus tard, en avantage numérique. Copp a surpris Montembeault, qui semblait hors position.

Cette fois, les Jets ont réussi à assommer le Canadien en ajoutant deux mais en avantage numérique tôt en troisième période. Scheifele et Dubois ont fait mouche.

Le septième but des Jets a sonné la fin de la soirée de travail de Montembeault.

Brendan Gallagher a réussi à déjouer Hellebuyck avant la fin, mais il a fait avec son patin et le mais a été refusé au Canadien.

Stastny a tourné le fer dans la pièce en ajoutant le huitième but des siens avec 2 : 34 à écouler à la rencontre.




Reference-www.lapresse.ca

Leave a Comment