Les responsables de la santé de la Colombie-Britannique ont signalé jeudi 281 personnes hospitalisées avec COVID-19, dont 42 en soins intensifs, alors que la province a enregistré deux autres décès dus à la maladie et 249 nouveaux cas.

Les nouveaux chiffres représentent une augmentation de cinq patients COVID-19 hospitalisés au cours des dernières 24 heures. Il y a un patient de moins dans une unité de soins intensifs.

Les hospitalisations globales, qui sont généralement en retard sur les pics et les creux des nouveaux cas, ont augmenté de 10% par rapport à jeudi dernier, lorsque 255 personnes étaient hospitalisées avec la maladie et en baisse d’environ 49% par rapport à il y a un mois, lorsque 549 personnes étaient hospitalisées.

Le nombre de patients en soins intensifs a diminué d’environ 19% par rapport à 52 il y a une semaine et de 51% par rapport à il y a un mois, lorsque 85 personnes se trouvaient dans une unité de soins intensifs.

Jeudi, sept pour cent des tests COVID-19 en Colombie-Britannique reviennent positifs, selon le tableau de bord COVID-19 de la province. Le nombre était supérieur à 20% pendant la majeure partie de janvier, mais a commencé à baisser en février, parallèlement aux hospitalisations. La positivité des tests a atteint un creux plus tôt ce mois-ci à 5,6%, mais remonte lentement depuis le 21 mars.

L’agent de santé provincial, le Dr Bonnie Henry, a déclaré que tout taux supérieur à 5% de test positif est un indicateur d’un niveau de transmission plus inquiétant.

Le bilan provincial des décès dus au COVID-19 est désormais de 2 998 vies perdues sur 356 501 cas confirmés à ce jour.

Il y a un total de neuf éclosions actives dans les résidences-services, les établissements de soins de longue durée et de courte durée, y compris une éclosion à l’hôpital Surrey Memorial.

Jeudi, 90,8% des personnes de cinq ans et plus en Colombie-Britannique avaient reçu leur première dose d’un vaccin COVID-19 et 87,3% une deuxième dose.

Du 23 au 29 mars, les personnes qui n’étaient pas complètement vaccinées représentaient 17,3 % des cas et du 16 au 29 mars, elles représentaient 21,9 % des hospitalisations, selon la province.

Au total, 2,7 millions de personnes ont reçu une injection de rappel à ce jour.

Détails de la 4ème dose à venir

Le ministre de la Santé, Adrian Dix, a déclaré que la province se préparait à fournir une mise à jour ce mardi sur la possibilité de faire un
quatrième dose de COVID-19 offerte aux personnes vulnérables en Colombie-Britannique.

Le ministre dit que des discussions sont en cours sur la fourniture d’une deuxième injection de rappel aux personnes cliniquement vulnérables telles que celles en soins de longue durée.

Dix a déclaré aux journalistes que la stratégie COVID-19 de la Colombie-Britannique a toujours été de protéger les plus vulnérables et d’agir sur la base de preuves qui sont examinées quotidiennement.

Rétablir le mandat du masque : commissaire aux droits de l’homme

Le commissaire aux droits de la personne de la Colombie-Britannique, Kasari Govender, a écrit une lettre à l’agent de santé provincial, le Dr Bonnie Henry, demandant le retour des mandats de masque.

Govender a déclaré dans une interview à CBC Tous les points ouest la levée du mandat de masque non seulement pose un risque pour la santé des personnes immunodéprimées, mais les isole davantage de l’accès aux espaces où les masques ne sont plus obligatoires.

“Il y aura un jour où nous n’aurons plus à porter de masques, mais ce jour n’est pas encore là”, a déclaré Govender.

Govender n’a pas encore reçu de réponse du ministère de la Santé.



Reference-www.cbc.ca

Leave a Reply

Your email address will not be published.