Hockey | Les Canadiens ne montrent aucune pitié pour la Finlande

(Pékin) On s’attendait à ce que la Finlande soit un bon test pour le Canada au hockey féminin, mais le match a rapidement tourné au vinaigre pour elle.

Posté à 7h03

Brianne Jenner et Sarah Nurse ont toutes deux réussi un tour du chapeau alors que le Canada écrasait la Finlande 11-1 samedi dans le tournoi de hockey féminin des Jeux olympiques de Pékin.

Nurse a réussi son tour du chapeau en troisième période lorsqu’elle a donné une avance de 9-1 au Canada. Moins de deux minutes plus tard, Jenner a complété la sienne pour sceller l’issue de la rencontre.

“Nous ne nous attendions pas à marquer autant de buts à chaque match, mais c’est formidable de voir à quel point nous nous débrouillons en attaque”, a déclaré Jenner.

L’attaque du Canada (2-0-0) est à plein régime depuis le début du tournoi, marquant 12 buts contre la Suisse lors de son premier match.

Sara Fillier et Laura Stacey ont toutes deux bougé les cordes à deux reprises alors que Jamie Lee Rattray a marqué l’autre but de l’équipe canadienne.

Natalie Spooner a joué un rôle déterminant dans quatre des buts du Canada tandis que Marie-Philip Poulin a préparé le terrain pour trois des siens. Seize des 19 patineurs Maple Leaf ont obtenu au moins un point.

PHOTO BRIAN SNYDER, REUTERS

Natalie Spooner a obtenu quatre passes décisives.

“Non seulement nous avons cette créativité offensive et ces prouesses offensives, mais nous avons aussi confiance”, a déclaré Nurse. C’est quelque chose qui nous a peut-être un peu manqué par le passé, mais je pense que les 23 joueurs ont confiance en leur talent et leurs capacités. »

Ann-Renée Desbiens n’a cédé qu’une seule fois en 29 tirs devant le filet du Canada, qui croisera le fer avec les joueuses du Comité olympique russe lundi.

Le Canada tente de regagner la médaille d’or qu’il a perdue lors de la fusillade contre les États-Unis aux Jeux de PyeongChang 2018.

Minnamari Tuominen a trouvé le fond du filet pour la Finlande (0-2-0), après une défaite de 5-2 contre les Américaines.

La gardienne de but Meeri Raisanen a commencé le match pour les Finlandaises et a accordé sept buts sur 35 tirs en 40 minutes devant le filet. En soulagement, Anni Keisala a sauvé neuf des 13 rondelles qui lui étaient destinées en troisième période.

La Finlande était privée de son entraîneur Pasi Mustonen. Il a quitté Pékin pour rentrer chez lui vendredi en raison d’une maladie dans sa famille.

L’entraîneur adjoint Juuso Toivola a pris en charge l’équipe derrière le banc samedi.

« Nos pensées vont définitivement à Pasi », a insisté l’entraîneur-chef du Canada, Troy Ryan. Il a toujours été un très bon adversaire. Je pense certainement à lui et à sa famille en ce moment. »

Les Finlandais n’ont trouvé aucune réponse à l’attaque du Canada. Ils se sont retournés et ont marqué dans leur propre filet pour subir leur pire dégel contre les Canadiens depuis une défaite de 15-0 en 2010.

« C’est peut-être la meilleure Équipe Canada que j’ai vue, a dit Toivola. Ils étaient plus rapides qu’à Calgary [lors du dernier Championnat du monde de hockey féminin]. »

Avant le match, Hockey Canada a annoncé que l’attaquante Mélodie Daoust serait retirée de l’alignement.

La Québécoise de 30 ans est aux prises avec une blessure et selon Hockey Canada, son état de santé est évalué quotidiennement. Daoust devrait revenir dans la formation “à un moment donné” pendant le tournoi.

Daoust a été mis en échec contre les planches de la défenseure Sarah Forster en deuxième période d’une victoire de 12-1 contre la Suisse en ouverture du tournoi olympique jeudi.

L’attaquant canadien a quitté la surface dans la douleur et semblait tenir une épaule.

Daoust a mené le Canada à une médaille d’or au Championnat mondial de hockey féminin l’été dernier à Calgary avec six buts et six passes en sept matchs.



Reference-www.lapresse.ca

Leave a Comment