À Morris, au sud Manitoba, l’eau de la rivière Rouge menace de déborder de la digue de la ville.

Selon le préfet de la municipalité, Ralph Groening, ce sont les dernières tempêtes de la fin de semaine qui ont causé une vague d’inquiétudes face à une possible inondation dans la région.

De la neige, de la pluie et de la poudrerie

Un avertissement de tempête hivernale a été émis dans les régions du sud-ouest de la province, alors que de la neige abondante et de la poudrerie continuent de s’abattre sur le territoire.

Le tout devrait prendre fin d’ici le début de l’après-midi de dimanche, selon Environnement Canada.

À Dauphin, situé près du parc national du Mont-Riding, le maire Christian Laughland raconte que la pluie s’est abattue sur la région toute la nuit de samedi à dimanche, avant que la pluie ne se transforme en neige.

C’est maintenant très difficile de pelleter, puisque sous le tas de neige qu’on a, il y a de la gadoue qui rend ça beaucoup plus lourd, explique-t-il.

Il conseille aux résidents de la ville de ne pas se déplacer dans les 12 à 24 heures, le temps que tout revienne dans l’ordre.

Pour Christian Laughland, cette tempête a eu des conséquences et des dommages plus importants que la tempête de neige historique qui avait été annoncée la semaine dernière.

Bien qu’il soit hésitant dans sa réponse, il s’est dit confiant que les routes devraient retrouver leur état normal dans les deux jours qui suivent. Il n’y a pas besoin de faire appel aux centres d’interventions urgentes, assure-t-il.

Trending on Canadian News  Bikini operation yes, but without doing crazy things

Même scénario à Onanole, située à un peu plus de 100 kilomètres de la ville de Brandon.

Selon la propriétaire de l’établissement hôtelier Honeycomb dans la région, Cindy Shaurette, le vent fort ne permet pas d’identifier la quantité de neige tombée depuis samedi.

On a eu un peu de pluie, et après ça s’est transformé en neige, dit-elle en ajoutant être inquiète de se retrouver sans électricité dans les prochaines heures, mais on n’y peut rien, se résigne-t-elle.

Cette tempête hivernale a aussi eu des conséquences sur son entreprise puisque toutes les chambres réservées pour ce week-end ont été annulées, indique-t-elle.

Une inondation au nord-est de Winnipeg

Du côté d’East St Paul, une municipalité rurale située au nord-est de Winnipeg, des routes sont inondées et impraticables pour les résidents et les automobilistes, à l’instar du chemin menant au domaine Pritchard Farm.

Une importante flaque devant le domaine Pritchard Farm, proche de la municiplaité rurale d’East St.Paul.

Photo : Radio-Canada / Radjaa Abdelsadok

L’administratrice du groupe Facebook East St. Paul Community Hub, Debbie Heckmann coordonne présentement la distribution de sacs de sable pour aider les résidents à protéger leurs maisons contre toute infiltration d’eau.

Il a plu si vite et si abondamment que le système d’évacuation est en train de se boucher, explique-t-elle avec inquiétude.

Elle utilise les réseaux sociaux pour encourager des bénévoles de la ville à se mobiliser pour aider la communauté. Plusieurs maisons sont à risque d’inondations.

Un résident de East St. Paul, Herp Lamba se dit préoccupé par les conséquences possibles de cette tempête.

Trending on Canadian News  Josh Classen's forecast: A rather uneventful weather outlook

Même si on savait que la neige et la pluie arrivaient, on n’avait pas prévu d’utiliser des sacs à sable dans nos cours arrière et même nos maisons.

Au Manitoba, la municipalité de St-Adolphe bâtit une digue près de la route provinciale alors que l'eau continue de monter.

Au Manitoba, la municipalité de St-Adolphe bâtit une digue près de la route provinciale alors que l’eau continue de monter.

Photo : Radio-Canada / Samantha Samson

Du côté de Saint-Adolphe, la municipalité rurale de Ritchot fournit également des sacs de sable aux résidents, alors que des cours arrière et sous-sols sont inondés.

Une digue est actuellement en construction à l’entrée du village

Cependant, le directeur général de la municipalité de Ritchot, Mitch Duval, assure que le Service des incendies circule dans les villages depuis dimanche matin pour assurer le bon fonctionnement de la municipalité.

Tout est sous contrôle, soutient-il.

À Sainte-Anne, certains résidents remarquent que le niveau d’eau de la rivière Seine continue de monter, ce qui inquiète plusieurs d’entre eux.

À Saint-Pierre-Jolys, plusieurs résidents sur la rue Saint-Joseph font état de sous-sols inondés.

Avec les informations de Radjaa Abdelsadock, Sam Samson et Caitlyn Gowriluk



Reference-ici.radio-canada.ca

Leave a Reply

Your email address will not be published.