Des rabais sur le gaz naturel au tabac sans fumée, voici comment le budget de l’Alberta pourrait vous toucher | Nouvelles de Radio-Canada


C’était l’une des nombreuses questions qui se posaient avant la publication du budget de jeudi — compte tenu de la renversement surprenant dans les fortunes financières (en grande partie en raison de la flambée des prix du pétrole) – comment cela affectera-t-il le portefeuille de l’Albertain moyen?

Nous avons maintenant quelques réponses.

Le quatrième budget du Parti conservateur uni semble nettement différent des trois précédents, avec un excédent de 511 millions de dollars ciblé pour 2022-2023, contre un déficit précédemment prévu de 3,2 milliards de dollars pour 2021-22.

Mais ce retour projeté à l’excédent ne s’est pas traduit par des programmes de secours directs pour les Albertains aux prises avec l’inflation et le coût de la vie élevé.

Il existe une remise sur le gaz naturel destinée à aider les consommateurs à régler leurs factures de gaz naturel, mais elle est accompagnée d’un gros astérisque. Plus à ce sujet dans un instant.

Le budget ne traite pas de la montée en flèche des tarifs d’électricité en Alberta, qui a forcé certains Albertains à faire des décisions difficiles. Cela augmentera également les coûts pour les étudiants, les campeurs et probablement toute personne réservant un AirBnB.

Cette stratégie semble être intentionnelle.

Au lieu de programmes d’aide directe, le gouvernement insiste sur le fait que le plan consiste à «positionner la province pour la croissance économique» tout en taxant moins – l’espoir étant que le plan augmentera les salaires et attirera de nouveaux emplois en Alberta.

Voici quelques éléments du budget 2022 qui pourraient avoir une incidence sur vous au cours de l’année à venir.

Remboursement gaz naturel

CBC Calgary a entendu parler des dizaines de Calgariens cette semaine qui ont dit qu’ils étaient aux prises avec des factures de services publics en raison de la flambée des prix du gaz naturel.

Les prix élevés de l’énergie sont une excellente nouvelle pour les coffres du gouvernement (et son nouveau budget), mais se traduisent par des factures de chauffage plus élevées pour les consommateurs.

Le nouveau budget propose une solution.

Si les entreprises de gaz naturel réglementées facturent des tarifs supérieurs à 6,50 $ le gigajoule entre octobre 2022 et mars 2023, un rabais sera offert aux consommateurs utilisant moins de 2 500 gigajoules par année.

Les chiffres du gouvernement couvriraient la plupart des maisons, des petits immeubles à appartements, des fermes et des petites opérations industrielles et commerciales.

La mise en garde ? Prix ​​du gaz naturel n’ont pas dépassé 6,50 $ le gigajoule depuis 2008, et la propre hypothèse du gouvernement fixe ce chiffre à 3,20 $ le gigajoule pour 2022-2023.

Un filet de sécurité est donc en place, mais aucun soulagement du choc des autocollants des factures de services publics actuelles.

Frais

Il n’y a pas grand chose de nouveau ici.

L’an dernier, le gouvernement a augmenté les frais de camping entre 1 $ et 3 $.

Cette année, les frais de parc passeront de 5 $ à 10 $ par réservation, mais c’est la seule augmentation de frais prévue.

Frais de scolarité

L’Alberta poursuit sa stratégie visant à détourner le financement des universités du financement provincial vers les frais de scolarité.

Le gouvernement s’attend à ce que les frais de scolarité postsecondaires totalisent plus de 1,6 milliard de dollars, soit une augmentation de 149 millions de dollars par rapport à 2021-2022, principalement en raison de l’augmentation des taux d’inscription et des frais.

Les établissements d’enseignement postsecondaire devraient maintenant couvrir 50 % de leurs dépenses de fonctionnement en 2021-2022 avant que ce pourcentage n’atteigne 55 % en 2024-2025.

Si vous êtes un étudiant albertain, tout cela signifie que vous pouvez vous attendre à ce que le prix de vos études continue d’augmenter dans un avenir prévisible, ce qui a attiré protestations ces dernières années dans les universités albertaines.

Il y a cependant une légère augmentation de l’aide financière aux étudiants et de nouvelles bourses pour les étudiants à faible revenu dans le cadre du budget de cette année.

Impôts sur le revenu

Le gouvernement a annoncé qu’il désindexerait l’impôt sur le revenu des particuliers dans le budget de 2019, en référence au montant que vous pouvez exonérer.

En raison de l’inflation, cela équivaut essentiellement à une augmentation des impôts. L’indexation interrompue se poursuit dans le budget de 2022.

Le ministre des Finances, Travis Toews, a reconnu jeudi que le gouvernement s’était engagé à réindexer l’impôt sur le revenu des particuliers une fois que la province aurait passé ce « grand défi fiscal économique ».

Il a déclaré que la province n’ayant pas encore atteint un budget équilibré – juste un solde projeté – il s’attendait à ce qu’une décision concernant la réindexation soit prise pour 2023 si les projections et les hypothèses économiques se réalisaient tout au long de l’année.

Prélèvements AirBnB

Dans le budget 2019, le gouvernement provincial a annoncé qu’il introduirait des taxes touristiques sur les locations à court terme comme AirBnB, avant d’introduire ces taxes en 2021.

Les marchés en ligne ont eu la possibilité de percevoir volontairement cette redevance au nom de leurs hôtes albertains.

Mais à ce jour, selon le gouvernement, aucune de ces entreprises ne l’a fait.

Par conséquent, la province dit qu’elle présentera des modifications législatives à un moment donné en 2022 pour exiger que ces marchés perçoivent cette redevance.

Emplois du secteur public

Voilà un domaine où, contrairement aux pertes encaissées au cours des dernières années, certaines augmentations d’emplois sont effectivement attendues dans le secteur public.

Les services de santé de l’Alberta sont répertoriés dans le budget comme gagnant 850 emplois, tandis que l’organisme de réglementation de l’énergie de l’Alberta ajoutera 78 postes.

La province prévoit ajouter 107 enseignants à sa liste, portant le total provincial estimé à 36 672.

Réduction des taxes sur le tabac

Pour compléter les choses, quelque chose à mâcher.

L’Alberta introduira un taux de taxe distinct pour les produits du tabac sans fumée à compter du 1er mars 2022.

Ces produits sont actuellement taxés à un taux de 41,25 cents par gramme, dans le cadre d’une catégorie plus large qui comprend de nombreux produits du tabac.

Comme en Saskatchewan, le nouveau taux de taxe de l’Alberta sur le tabac sans fumée sera fixé à 27,5 cents le gramme, ce qui correspond au taux de taxe par cigarette de la province.

La province s’attend à ce que ce changement réduise les revenus de 10 millions de dollars en 2022-2023.



Reference-www.cbc.ca

Leave a Comment