Le premier ministre Jason Kenney a promis la semaine dernière que le comité du cabinet du gouvernement COVID-19 voterait pour retirer le passeport de vaccination de la province – le programme d’exemption des restrictions – au début de cette semaine, malgré le nombre de cas, d’hospitalisations et de décès dans la province. D’autres mots sont encore à venir.

“Nous pouvons – et devons – poursuivre nos vies, restaurer nos libertés et vivre dans la joie, pas dans la peur”, a déclaré le le premier ministre a tweeté vendredi.

Lire la suite:

COVID-19: Des experts médicaux et un propriétaire de restaurant s’inquiètent de la levée des restrictions en Alberta

Kenney a renforcé son message lors du Roy Green Show samedi, affirmant qu’un plan sera publié au début de cette semaine pour lever presque toutes les mesures de santé publique.

« Ce sera basé sur des données. Ce sera prudent, mais cela nous ramènera à une vie normale dans toute la mesure du possible », a déclaré Kenney. «Nous prendrons des décisions et publierons un plan pour lever presque toutes les mesures de santé publique. Nous publierons ce plan au début de la semaine (prochaine), et cela commencera par la levée du programme de preuve de vaccination. »

L’histoire continue sous la publicité

La province a refusé de dire à Global News quand cette réunion aura lieu, invoquant des problèmes de sécurité.

Vendredi, lorsque le premier ministre a fait l’annonce, il y avait 1 584 Albertains hospitalisés avec la COVID-19. Lundi, ce nombre est tombé à 1 542 tandis que le nombre de personnes recevant des soins aux soins intensifs est resté à 118.


Cliquez pour lire la vidéo:



Le premier ministre de l’Alberta accélère le calendrier d’assouplissement des restrictions au milieu d’une manifestation de convoi soulève des questions


Le premier ministre de l’Alberta accélère le calendrier d’assouplissement des restrictions au milieu d’une manifestation de convoi soulève des questions

Depuis vendredi, l’Alberta a également enregistré 39 décès supplémentaires liés au COVID-19, portant le nombre total de décès dans la province à 3 673.

L’histoire continue sous la publicité

Lire la suite:

Le chef du NPD de l’Alberta, Notley, dit que le premier ministre Kenney se plie aux manifestants de COVID-19

La Dre Lynora Saxinger, spécialiste des maladies infectieuses à l’Université de l’Alberta, a déclaré qu’il était difficile de mesurer l’efficacité du REP.

“Il est vraiment difficile de savoir à quel point quelque chose réussit lorsqu’il a été appliqué à l’ensemble de la population dans une situation changeante”, a-t-elle déclaré. “Mais son intention était de réduire le risque que des personnes très sensibles soient en contact avec d’autres personnes sensibles au sein de la communauté.”

Lors de sa mise en œuvre, le gouvernement a déclaré que l’objectif du REP était de motiver les personnes hésitantes à se faire vacciner et de permettre à celles qui hésitaient d’être avec des personnes sans vaccin se sentant plus à l’aise de retourner dans les entreprises.

Alors que le REP est sur le point de se terminer, le Dr Alex Wong a déclaré que le programme n’avait pas eu la chance de terminer son travail.

L’histoire continue sous la publicité

«Ceux d’entre nous du côté médical veulent que les mesures et la preuve des programmes de vaccination se poursuivent aussi longtemps que possible afin de stimuler autant que possible la vaccination. Cependant, nous comprenons les réalités des Prairies », a-t-il déclaré.


Cliquez pour lire la vidéo:



Kenney s’engage à lever les restrictions liées au COVID-19 en Alberta


Kenney s’engage à lever les restrictions liées au COVID-19 en Alberta

De nombreux Albertains sont fatigués des restrictions et, malgré les meilleures intentions, pourraient finir par obtenir Omicrom de toute façon, quel que soit le REP, a déclaré Saxinger.

“Mais en fin de compte, la plupart des gens ne sont pas tombés gravement malades parce qu’ils ont été vaccinés”, a déclaré Saxinger.

« Il y a clairement eu une augmentation de la vaccination [when the REP was announced]. On pourrait dire qu’une mise à jour du REP pour représenter trois doses de vaccination pourrait probablement être, du point de vue de la santé publique, la chose préférable plutôt que de l’abandonner complètement.

L’histoire continue sous la publicité

Lire la suite:

Deux ans après le début de la COVID, l’accès aux services de santé mentale reste un problème

4 618 cas supplémentaires confirmés en laboratoire de COVID-19 ont été signalés au cours du week-end. La province a confirmé 2 106 cas vendredi, 1 389 cas samedi et 1 123 cas dimanche. Lundi, il y avait 30 094 cas confirmés actifs de COVID-19.

En raison des limites du système de test, les responsables ont précédemment déclaré que le nombre de cas quotidiens en Alberta et le nombre actif de cas de COVID-19 étaient probablement 10 fois plus élevés.

Depuis le début de la pandémie, 508 051 Albertains ont attrapé la COVID-19 tandis que 474 284 se sont rétablis.

— avec des fichiers de Carolyn de Castillo, Global News

© 2022 Global News, une division de Corus Entertainment Inc.




Reference-globalnews.ca

Leave a Reply

Your email address will not be published.