Comment ajouter un texte alternatif sur Twitter



Si la fonctionnalité était déjà offerte, il était impossible de savoir quelles photos avaient cette description. L’endroit où inscrire un texte alternatif était aussi difficile à repérer.

À partir d’aujourd’hui, les images contenant du texte sont clairement identifiées avec le mot ALT inscrit dans le coin inférieur gauche de l’image. Lorsqu’on survole ce badge, on voit apparaître la description de l’image écrite par la personne qui l’a publiée.

Cette fonction est essentielle pour les personnes avec un handicap visuel qui utilisent des lecteurs d’écran ou des programmes de synthèse vocale.

Alexa Heinrich, experte en accessibilité des réseaux sociaux, a expliqué que cette fonctionnalité est un pas dans la bonne direction, car elle rend la présence du texte alternatif plus évidente, incitant du même coup les internautes à se renseigner sur l’accessibilité.

Premièrement, elle rend plus évident qui écrit du texte alternatif et qui ne le fait pas. Deuxièmement, cette fonctionnalité est un excellent outil d’apprentissage pour toutes les personnes qui veulent s’améliorer dans l’écriture du texte alternatif, car vous pouvez désormais voir facilement ce que les autres écrivent, a-t-elle écrit sur Twitter.

Mode d’emploi du texte alternatif

Voici la marche à suivre pour ajouter une description à une image sur Twitter.

Après avoir importé une photo sur le réseau social, on clique sur le bouton Ajouter description à droite sous la photo. Puis, on sélectionne ok et un espace apparaît sous la photo pour écrire le texte.

Chaque description d’images a une limite de 1000 caractères et tout le monde peut y avoir accès, pas seulement les personnes malvoyantes.

Des conseils pour la rédaction

La rédaction de ces descriptions d’images doit être claire et concise, tout en donnant plus de contexte à son gazouillis.

Il est important de capturer l’action, le mouvement, les relations, les éléments dignes d’intérêt, les détails visuels et tout ce qui est unique.

On indique les personnes, les animaux domestiques, les objets, leurs noms et leurs relations les uns avec les autres. On mentionne le type de photo, soit un gros plan, une vue aérienne ou en noir et blanc. Si l’image est une capture d’écran, on le souligne.

Il est important d’être succinct. Si on est limité à 1000 caractères, il faut savoir que certaines technologies d’assistance arrêtent de lire les descriptions à partir de 200 à 250 caractères.

Sauf s’il s’agit d’une photo qu’on a prise, il est préférable de rester objectif et de s’en tenir à une simple description de l’image.

Dans son guide, Twitter donne l’exemple d’une image qui représente une personnalité publique qu’on n’apprécie pas. Ne faites pas référence à son petit visage idiot. Dites plutôt qu’il sourit, les lèvres fermées devant la caméra.

Si l’image contient du texte, on l’inclut dans la description. S’il s’agit d’un document juridique, par exemple, résumez le contenu et fournissez un lien vers la source dans votre gazouillis, et non dans la description de l’image , explique Twitter.

Il est aussi préférable de ne pas répéter ce qui est déjà écrit dans son gazouillis et ajouter un lien cliquable pour donner plus d’informations, surtout si le sujet est complexe.

Les acronymes doivent être mis en majuscules, car s’ils ne le sont pas, certains lecteurs d’écran peuvent les lire comme des mots. Pour les abréviations, il vaut mieux les écrire complètement. Par exemple, au lieu d’écrire Dre. , on écrira docteure.



Reference-ici.radio-canada.ca

Leave a Comment