Amanda Simard deceased by Stéphane Sarrazin in Glengarry-Prescott-Russell


Au début du dépouillement, the circumscription of GPR a été le théâtre d’une lutte serrée between the liberal candidate and the progressive-conservative candidate. L’écart entre les deux s’est agrandi au fur et à measure du décompte, although it maintains à quelque mille voix de difference, mainly in favor of M. Sarrazin, avant que celui-ci soit déclaré comme étant elu.

Amanda Simard.

Amanda Simard, Liberal candidate in Glengarry-Prescott-Russell, n’a pas été réélue jeudi soir.

Photo: Radio-Canada / Remi Authier

Lors dernières provincial elections in Ontario, in 2018, Amanda Simard avait été elue sous la bannière du Parti progressiste-conservateur avec 41% des voix. Sa victoire de la avait ainsi mis un terme à 37 ans de règne libéral.

Of the municipal politics of Queen’s Park

C’est in juillet 2021 that Stéphane Sarrazin has confirmed vouloir faire le saut en politique provinciale et defend les colors du parti du premier minister sortant Doug Ford.

Stéphane Sarrazin is fait prendre en photo dehors, derrière lui se trouve un abri.

Stéphane Sarrazin (files)

Photo: Radio-Canada / Denis Babin

Before being presented under the banner of progressiste-conservatrice, Stéphane Sarrazin is greatly active in municipal and regional politics.

Jusqu’à tout récemment, il était le maire d’Alfred-Plantagenet, une communauté à forte concentration francophone de l’est ontarien. In 2021, he will be a new President of the Unified Counties of Prescott and Russell (CUPR).

Le nouvel elu du Parti Progressiste-Conservateur à Queen’s Park considers that these imply in municipal politics ont joué a décisif rôle in sa favor dans cette course que s’annonçait serrée dès le départ.

Les gens savent que je suis ici pour les représenter. Je vais être une bonne voix à Queen’s Park et vraiment, je suis ici pour le bien de la communauté. Je ne suis pas ici pour mon intérêt personalen-il declaré en entrevue à Radio-Canada au cours de la soirée électorale.

« I thought that tous les maires et tous les gens de la région le savent, donc j’ai la confiance des gens, c’est ça qui fait la différence. »

a quote from Stéphane Sarrazin, Elu Provincial MP for the Glengarry-Prescott-Russell constituency

Plusieurs maires des municipalités de la région étaient présents au rässemblement electoral de Stéphane Sarrazin jeudi soir. Selon le main intéressé, ils ont ensemble travaillé sur plusieurs dossiers et ces derniers savent Accuracy ce que sont les priorités chez nous.

Trois hommes in train to discuss.

Quelques maires des Comtés unis by Prescott and Russell étaient au rassemblement by Stéphane Sarrazin. De gauche à droite, Robert Kirby from Hawkesbury-Est, François St-Amour from La Nation and Pierre Leroux from Russell.

Photo: Radio-Canada / Denis Babin

Il a poursuivi en disant qu’avec That one who knows the priorities, one voice to Toronto, is a plus for Glengarry-Prescott-Russell. C’est une formula gagnante pour nous.

À l’inverse de sa rivale liberate Amanda Simard, the progressive-conservative candidate for GPR a défendu le bilan du gouvernement Ford en francophonie, in dépit de toutes les critiques qui avaient été lancées en ce sens au cours des quatre dernières années suivant le fameux jeudi noir.

amanda simard it was sent well by rapport à sa campagne

Peu après le dévoilement des résultats dans GPRthe deputée sortante et defaite candidate, Amanda Simard, a dit qu’elle it was sent well for rapport to the situation.

Mme Simard juge avoir mené an own campaign, a professional campaign et qu’elle et ses benevoles ont fait de leur mieux au cours de celle-ci.

« Après la campagne qu’on a eue, I thought qu’on peut en sortar avec la tête haute. »

a quote from Amanda Simard, Sorting Deputy and Defaite Liberal Candidate for Glengarry-Prescott-Russell

Amanda Simard l’avoue: she savait que de se faire réélire allait être un défi. malgre tout, on a vraiment bien fait et je suis vraiment très fière de mon équipe. Moi, je me sens bienat-elle concluded.

Amanda Simard’s absence from critical ground

If l’image d’Amanda Simard is a positive relationship in the scène nationale et internationale, elle a connu are a lot of critiques dans sa propre circumscription. She in it lui a souvent reproché d’être absente du terrain, notamment en 2019 lors des inondations, du Banquet de la francophonie de Prescott et Russell et de la visita de la lieutenante-gouverneure de l’Ontario, Elizabeth Dowdeswell.

C’est sans compter que deux jours après avoir joint le Parti libéral de l’Ontario, des libéraux ont criticised, voire refusé qu’Amanda Simard ne became the imposée candidate of the circonscription. C’était notamment le cas de l’ancien député de GPR to Queen’s Park, Jean-Marc Lalonde, as well as the former provincial deputy of Prescott and Russell, Jean Poirier.

Amanda Simard is sitting at a table in a café sourit à la camera (files).

Amanda Simard was the candidate to free her ontarienne from the district of Glengarry-Prescott-Russell for the provincial elections of 2022 (files).

Photo: Radio-Canada / Olivier Plante

M. Poirier avait, among others, reproached Amanda Simard for d’avoir souvent été absente dans sa circonscription lors d’événements importants, comme à des commémorations du jour du Souvenir in 2018.

Plus récemment, en plein coeur de la campagne électorale, the mairesse of Hawkesbury, Paula Assaly, lui aussi reproché d’être absent from the scene.

I never met Mme Simard on a one-to-one basis. I simply received an appeal from her bureau at a reprise after 2018avait-elle mentioned.

Malgré les critiques, Amanda Simard and I tried to increase her presence on the ground au cours des dernières semaines. Elle a même été à la rencontre des citoyens who ont uploaded the consequences of the storm devastated du 21 mai. For the occasion, elle était accompanied by chef Steven Del Duca.

Trois politiciens in debate devant les dégâts causés por une tempête.

On May 23, the Clarence-Rockland maire, Mario Zanth, was visited by the deputy sortante Amanda Simard accompanied by the chef of the Liberal Party of Ontario, Steven Del Duca (files).

Photo: Canadian Press / Justin Tang

She also started a debate on Embrun or she took advantage of the absence of two adversaries, dont Stéphane Sarrazin, for one faire that one bouchée of two other candidates were present.

A mandate haut en couleur pour la députée sortante

Quelques mois après avoir été elue in 2018, Mme Simard avait claqué la porte du parti de Doug Ford après avoir dénoncé les coupes en francophonie de son gouvernement.

Après ce fameux November 15, 2018, dorénavant connu comme étant le jeudi noir dans le collectif Franco-Ontarien, Amanda Simard a choisi de siéger comme indépendante.

The justified avait are chosen by a desire to vouloir to have debout for the francophones of l’Ontario, a prize of position that avait alors été saluée dont dans sa circumscription de l’est ontarien.

Amanda Simard responded to a reporter's questions in the middle of a foul.

The Deputy Independent of Glengarry-Prescott-Russell, Amanda Simard Lors d’un rasemblement à Rockland in Ontario (files)

Photo: Radio-Canada

Sa défense du fait français et son objetion aux compress dans les services en français en Ontario lui ont valu un rôle d’ambassadrice en ce sens. From her role and her position, she has become a visa connu des Franco-Ontariens, voire de la francophonie hors Québec.

In an interview with Radio-Canada at the June 2 election soirée, Amanda Simard reiterated that they are gestures that are guided by their princes and not by a desire for reelection.

« Je n’ai pas pris cette décision-là pour être réélue. C’est vraiment une decision qui a été [prise] pair prince »

a quote from Amanda Simard, Sorting Deputy and Defaite Liberal Candidate for Glengarry-Prescott-Russell

They are départ du caucus du PPC avait provoked a pluie de réactions, dont celle de l’ancien député libéral de GPRJean-Marc Lalonde. The dernier avait alors partagé are souhait that Mme Simard soit plutôt restée au sein du caucus progressiste-conservateur, puisqu’elle était l’une des seules francophones à en faire partie.

In November 2021, Amanda Simard was nominated as the Liberal Party of l’Ontario candidate in the Glengarry—Prescott—Russell constituency in the 2022 provincial election.

With information from Rémi Authier, Denis Babin, Samuel Blais Gauthier and Charles Lalande

Bannière Promotionnelle de notre dossier sur les elections 2022 in Ontario.



Reference-ici.radio-canada.ca

Leave a Comment